Intervenants et ateliers 2017

Comment faire adhérer l'ensemble des collaborateurs aux bonnes pratiques de prévention ?

Retour d'Expérience 1

Comportements : vers une approche systémique de la prévention en entreprise

Nombre d'entreprises ont bien progressé en matière de sécurité ces dernières années. Elles se sont dotées d'outils, de méthode et de moyens pour prévenir les accidents du travail. Certaines d'entre elles ont des résultats en progrès, mais pas toujours ceux escomptés... Les accidents dits "de comportement" demeurent présents, voire augmentent en nombre. Agir sur les comportements de manière systémique consiste à élargir l'action et à ne pas rester focalisé sur les personnels de terrain, qui subissent les évènements accidentels. Il s'agit d'évaluer aussi avec précision, sans complaisance, le contexte de travail. Pour cela, il est indispensable de faire un diagnostic selon 3 axes :

  • le comportement du système existant et son image
  • le comportement du management et son positionnement en matière de sécurité
  • le comportement des personnels de terrain et leurs freins, leurs ressentis

Ce n'est qu'en agissant de façon très ciblée, sans forcément rajouter d'outils ou de complications, que l'on motivera les salariés à changer de comportement... Encore faut-il leur en donner envie !

« Après une démarche de diagnostic sur les comportements (sur les 3 axes), l'accompagnement par conseil du système et la formation des encadrants et d'une partie des opérateurs, les effets de la démarche ont été jugés très positifs sur le site de Sillac (site historique et pilote). Les diagnostics - première étape de la démarche - ont été alors menés sur deux sites différents, Gond-Pontouvre et Mansle. Leur maturité en matière de culture sécurité et de répartition des rôles en sécurité s'est révélée bien différentes dans les deux usines.  Si les deux ont les outils et les méthodes nécessaires au progrès, elles n'en font pas le même usage. L'une est prête à passer de la gestion de la sécurité à la culture de prévention partagée, l'autre doit encore renforcer le socle de connaissances et de bonnes pratiques de ses acteurs... Les actions à mener avaient été envisagées en commun, il n'en sera rien »

Les intervenants

Elsa GIORDANENGO, fondatrice du cabinet COMES Consultants, formatrice et conseil en sécurité et santé au travail, prévention, management, HSE, communication, gestion des risques professionnels. Des années d’interventions et d’accompagnement auprès de  grands groupes de l’Industrie, du transport ferroviaire, du BTP et de la Grande Distribution… ( Alstom transport, Veolia, Vinci, RATP, Eiffage, EDF, Schneider Electric…). Un réseau de formateurs – experts très qualifiés : anciens mainteneurs, responsables de service QSE ou coordinateurs, animateurs et formateurs internes, tous les  intervenants sont également auditeurs et évaluateurs des risques. A la clé : savoir, expertise et pratique.

  

Frédéric PROUX, Responsable HSE chez LEROY SOMER,  sites de Gond-Pontouvre et de Mansle

Diplomé d’un DUT Hygiène et Sécurité option Conditions de Travail obtenu à l’ IUT de Bordeaux Talence en 1988, Frédéric Proux  intègre la société Leroy Somer en novembre 1989. Il occupe le poste Responsable sécurité sur le site du GOND-PONTOUVRE jusqu’en 2001 avec prise en charge de la partie environnement à partir de 1999. Il occupe ensuite  la fonction sécurité centrale jusqu’en décembre 2016. Il rejoint de nouveau le poste de Responsable HSE sur le site du GOND-PONTOUVRE et de MANSLE début janvier 2017.

LEROY-SOMER, leader et spécialiste mondial en alternateurs industriels et systèmes d’entraînement, conçoit et industrialise les solutions éco technologiques les plus innovantes pour servir les marchés de l’industrie et du grand tertiaire. Depuis le 31 janvier 2017, Leroy-Somer appartient à Nidec Corporation

Retour d'Expérience 2

Le rôle du préventeur en interne : aller au-delà de la réparation

Après une présentation du contexte culturel actuel et de la manière dont est traitée la prévention, souvent plus curative qu’anticipative, deux retours d’expériences seront abordés : l’un, suite à un accident grave dans une multinationale de traitement et valorisation des déchets et l’autre, suite à la volonté de la Direction d’améliorer la S&QVT, la cohésion et la performance au sein des équipes dans un établissement du secteur médico-social.

Dans ces deux situations, la méthodologie utilisée a été celle du Management par la Qualité du Professeur Japonais Shoji SHIBA, spécialiste mondialement reconnu du Management de la Qualité. Une méthodologie qui permet à la fois de résoudre tout type de problème et d’entrer dans une réelle culture de l’anticipation et de l’innovation… 

Les intervenants

Jehanne ESSA,  actuellement responsable du développement sécurité et santé au travail chez un des leader mondiaux des matériaux de construction en Nouvelle Aquitaine.

« Quand on est préventeur, on se doit de convaincre et de faire adhérer l'ensemble des collaborateurs, managers et direction générale à la culture SST… De plus, avoir des notions en communication non-violente aide réellement à la gestion des conflits auxquels un préventeur est régulièrement confronté. »

Dr Christian LEMBEYE, ex -médecin Sapeur-Pompier, responsable du groupe Vigie du Réseau SQVT Nouvelle-Aquitaine.

« Il y a énormément de salariés qui ont de bonnes idées intéressantes pour l'entreprise publique ou privée. C'est une source d'amélioration de la qualité pour la performance économique et sociale de l'entreprise qu'il faut entendre, relayer, accompagner, sensibiliser, engager. La bonne nouvelle, c'est que bon nombre d'idées intéressantes sont peu onéreuses à mettre en œuvre ! »

Dominique SAITTA, Ingénieur-conseil en Santé et Sécurité, également membre et animateur du Réseau SQVT Nouvelle-Aquitaine.

« L’Atelier des Préventeurs, articulé autour de partages d’expériences d’entreprises et de préventeurs, s’inscrit complètement dans notre démarche et notre philosophie et c’est pourquoi nous avons souhaité partager lors d’un rdv national les démarches SQVT que nous déployons au sein des organisations de la région Nouvelle-Aquitaine. »

Le réseau SQVT est né en 2011 à l’issue d’un colloque “Santé et sécurité au travail : l’Homme au cœur du système ?” organisé par l’AFNOR en partenariat avec la CARSAT, la Poste et le BNQ (Bureau  de Normalisation Québécois).

Il organise des rencontres régulières de partage d’expériences ; des diagnostics croisés au sein des entreprises publiques et privées…

Le Réseau dispose d’une vigie professionnalisée qui fait de la veille sur la thématique SQVT.  La vigie regroupe une dizaine d’acteurs référents de la question Santé et Qualité de Vie au Travail

Retour d'Expérience 3

Le management de proximité, facteur clé de succès

  

  

Denis DECLERCK, Directeur industriel et commercial, président CHSCT et responsable sécurité chez FAVI.

« La Philosophie de la Société Favi a toujours été de mettre en avant l’autonomie et le bien-être au travail de tous ses salariés.  Elle est basée sur quatre valeurs fortes - bon sens, bonne foi, bonne volonté, bonne humeur - partagées par tous. Comment sont-elles mises à la disposition de la prévention ?

Tous les salariés et intérimaires sont informés, écoutés, valorisés par leurs idées Sécurité /Prévention avec notamment  notre trophée Kaisen qui récompense chaque mois la meilleure action mise en place  par  un opérateur ou un groupe d’opérateurs. Notre leitmotiv est d’anticiper les risques. Le CHSCT, la cellule QSEE sont impliqués au quotidien par des audits sécurité / environnement. Ces Informations sont diffusées  oralement, par écrit, par message sur écrans et pendant les réunions hebdomadaires, réalisées par les leaders de proximité mini-usines. Nous  demandons  à tous nos operateurs d’être attentifs à tout changement interne et externe et d’informer. Nous avons tous un rôle important dans la prévention. Nous sommes tous acteurs de notre sécurité personnelle et collective. Grace à cette politique de prévention et d’information et le rôle fort des managers de proximité, nous avons pu réaliser depuis de nombreuses années une baisse constante des accidents et des TMS.  » 

FAVI développe et réalise des sous-ensembles complets et pièces techniques en fonderie sous pression aluminium, laiton et cuivre pour de nombreux secteurs d’activité.

60 ans d’expérience, 400 collaborateurs, siège basé en Picardie Maritime.

Retour d'Expérience 4

Allier santé au travail et performance en intégrant le personnel de production lors des projets de transformation de nos ateliers

Le process de refonte des lignes et outils de production, que nous mettons très régulièrement en œuvre, est une opportunité pour travailler sur l’ergonomie des postes de travail.  A Socomec, la prévention des troubles musculo-squelettiques et des autres risques professionnels, levier important d’amélioration des conditions de travail, est structurée autour de quatre axes :

  • Conception des postes de travail en intégrant les opérateurs à la démarche et :
    • L’utilisation d’outils d’évaluation de l’ergonomie et de la sécurité
    • Conception en 3D, maquettage et réception des lignes de production
  • Aménagement de lignes de production et mise à disposition d’outils adaptés
  • Développement d’actions de formation
  • Cartographie de l’ergonomie des postes de travail.

Cette dernière étape nous permet de repérer des améliorables et d’établir un plan d’actions. Cette démarche se veut participative et intègre les services production, magasin, qualité, maintenance, HSE et bien sûr, nos équipes de progrès ! 

Les intervenants

Mylène OBRINGER,  actuellement psychologue du travail et ergonome, 4 ans d’expérience, responsable santé, sécurité et environnement chez Socomec. Egalement intervenante au sein de mastères spécialisés au CESI et chargée d’enseignement vacataire à l’Université de Strasbourg.

« Les  enjeux et défis à relever pour Socomec : impliquer et former les opérateurs à la démarche (…), fédérer les équipes terrain afin qu’elles s’approprient le projet (…) et  faire adhérer le personnel et les représentants du personnel. »

Jérôme BERNASCONI, actuellement ingénieur mécanique production, 11 ans d’expérience, responsable méthodes depuis 4 ans chez Socomec, spécialisé conception lignes de production assemblage / semi automatisée, LEAN manufacturing

Thierry FASSENOT,  ingénieur de formation, 17 ans d’expérience dans l’industrie, puis 17 ans dans la prévention des risques professionnels. Ingénieur conseil à la Direction des Risques Professionnels de la CNAMTS, aujourd’hui en charge du pilotage du programme national de prévention TMS Pros, du dossier prévention du risque routier professionnel et du suivi des activités de transport/logistique.

Créé en 1922, SOCOMEC est un groupe industriel indépendant de plus de 3000 personnes dont le siège social est à Benfeld en Alsace.

Présent sur les 5 continents au travers de 21 filiales commerciales et industrielles, SOCOMEC est un spécialiste reconnu de la performance énergétique des réseaux électriques basse tension.

Le groupe développe son offre en ciblant les applications industrielles et tertiaires où la qualité de son expertise fait la différence : le contrôle et la sécurité des réseaux électriques, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables et la sécurisation des données informatiques.

Toutes les photos de la 1ère édition